Collection Sédiments - Les Grands Cahiers Périgord Patrimoines


Note d'intention


Cahier à tirage limité, Sédiments prétend nourrir un nouveau regard sur le Périgord.

Mêlant histoire, paysages, littérature, photographie, écologie et arts plastiques, cette nouvelle publication est éditée par l’ association Périgord Patrimoines .

Sédiments s’inscrit pleinement dans une volonté de retisser des liens intelligents et sensibles entre l’Homme et la nature, entre le passé et le présent. Constatant la solitude glacée et désenchantée de l’homme moderne, nous choisissons de recréer de la filiation par une archéologie intime du passé. Explorer les couches superposées de pierres, d’humus et d’intentions. Dévoiler le socle géologique et les empreintes paysannes, le secret des forêts et des sanctuaires, la vigueur des rivières et de l’économie des lieux.

Bref, accroître la complicité, la porosité à tout notre petit monde, pour y vivre pleinement. Et mieux en imaginer l’avenir.

Se limiter aux frontières de notre oasis périgourdine n’apparaît pas à nos yeux comme une annonce de fermeture identitaire. Tout au contraire, approfondir la connivence matérielle et symbolique avec le génie des lieux se révèle être une promesse d’ouverture sereine sur les autres, sur de nouveaux horizons. D’ici ou d’ailleurs, artistes, intellectuels et acteurs de la vie sociale participent à la construction patiente – et parfois contradictoire ! – d’un territoire porteur de traces, de sens et de projets.

Cette valorisation transversale des patrimoines historiques, naturels et culturels du Périgord engage ainsi profondément notre responsabilité citoyenne... et nous conduit à vouloir approfondir et partager la contemplation de l’infinie beauté du monde.

 




Alain Carrier, dessinateur et affichiste (2017)

Premier ouvrage sur le dessinateur-affichiste de 93 ans, le Sédiments 6 retrace les grandes étapes de la carrière d'Alain Carrier. Une douzaine de contributeurs en soulignent l'exceptionnelle qualité. De nombreuses reproductions témoignent de la diversité de son oeuvre.

  • 96 pages, grand format, couleur 
  • Tirage limité - 25€




Les Eveilleurs, Ces Périgourdins qui inventent l'avenir (2017)

Le Sédiments 5 met à l'honneur trente portraits textuels et photographiques de périgourdins qui invitent à l'optimisme, en inventant chaque jour un futur désirable. Environnement, solidarité, entreprise, culture : tous renforcent et ré-enchantent les liens entre les hommes. De grands auteurs engagés dans la connaissance des utopies concrètes donnent de l'ampleur à l'action de nos éveilleurs à travers quelques contributions inédites.

  • 96 pages, grand format, couleur 
  • Tirage limité - 20€





Doisneau et la Dordogne (2016) 

  • une centaine de photos inédites 
  • illustrations de Jacqueline Duhême 
  • avec la participation des filles du photographe 
  • courts textes littéraires d'écrivains de premier plan 
  • 96 pages, 2e tirage disponible, 22€




Bestiaire Périgourdin (2015)  

  • Une vingtaine de contributions 
  • Gravures de Moreh et de Trémois
  • Dessins de l'affichiste Alain Carrier
  • Photographies d'Andrea Polato
  • 96 pages grand format, tout en couleur
  • Tirage unique et limité - 20€


CONTRIBUTIONS

1- Le Grand Esturgeon,   par Pierre Michon (écrivain)

2 – Les lettres amies des bêtes

  • La Boétie (extraits)
  • Montaigne et les animaux, par Sylvia Giocanti (université de Toulouse)
  • Montaigne (extraits)
  • L’arche de Noé de Fénelon, par Jacques Le Brun (EPHE, éditeur de Fénelon dans La Pléiade)
  • Note sur le Traité de la nature des animaux de Maine de Biran, par Pierre Montebello (université de Toulouse)
  • Léon Bloy face à l’énigme des bêtes, par Pierre Glaudes (université Paris-Sorbonne)
  • Ernst Jünger et la magie du bestiaire de Lascaux, par Julien Hervier (ami, biographe et éditeur de Jünger dans La Pléiade)


3 – Antiques bestiaires

  • Un bestiaire de rêve en Périgord glaciaire, par Denis Vialou (préhistorien)
  • Le bison dans l’art de la préhistoire en Périgord, par Patrick Paillet (préhistorien)
  • Représentations zoologiques à Vesunna, par Romain Bondonneau (président de l’association Périgord Patrimoines)
  • Bestiaires romans, par Romain Bondonneau
  • Le cerf Renaissance de Sarlat, par Romain Bondonneau

4 – Les animaux dans la culture populaire

  • Des galaxies à la basse-cour, un bestiaire occitan, par Michel Chadeuil (écrivain occitaniste)
  • L’ombre du loup en Dordogne, par Bernard Reviriego (conservateur des archives 24)
  • Ouvrez la cage aux oiseaux de la faïencerie Bonnet à Bergerac au XVIIIe siècle, par Claude Lacombe (historien périgourdin)



  • Il était une fois une histoire de foie… et d’oie, par Danièle Mazet-Delpeuch (ancienne cuisinière de Mitterrand à l’Elysée)

5 – Mieux connaître les animaux aujourd’hui

  • Diversité de la faune en Périgord : un équilibre instable, par Fabien Kendall (naturaliste)
  • Les poissons migrateurs du fleuve, par Olivier Guerri et Pascal Verdeyroux (scientifiques auprès d’EPIDOR)
  • La moule perlière, trésor écologique de la Dronne, par Yves-Marie Le Guen (scientifique au Parc Régional Périgord-Limousin)
  • Compagnons animaux, le souffle fragile de nos existences, par Jocelyne Porcher (directrice de recherche INRA)

6 – Périgord,  par Pierre Bergounioux (écrivain)




Les Beunes, Vallées Magnétiques (2014)

  • Illustré des peintures originales de Jasmin Sylla-Bugarin, inspirée de la Vénus de Laussel 
  • Avec les photographies originales d'Andrea Polato 
  • Un CD du texte de La Grande Beune de Pierre Michon, interprété en exclusivité par Didier Sandre, de la Comédie Française
  • 96 pages grand format, tout en couleurs 
  • Tirage unique et numéroté - 25€ 

CONTRIBUTIONS

Préface 

  • Mésologie du Périgord Noir, Augustin Berque (EHESS, spécialiste du paysage)
  • Carte de Belleyme (fin XVIIIème siècle) colorisée par Franck Gleyzal (illustrateur sarladais)

1-Vie de ruisseaux 

  • La formation des paysages, Frédéric Hoffman (géographe, université de Bordeaux)
  • Un milieu naturel remarquable, Fabien Kendall (naturaliste sarladais)
  • Jacques Brosse, le goût du monde, Romain Bondonneau (président de l'association)
  • Beunes : ruisseaux classés par l'UNESCO, Raphaël Michau (scientifique d'Epidor) et Romain Bondonneau


2-Sensualités préhistoriques

  • La Grande Beune : une vallée majeure de la sculpture préhistorique, Camille Bourdier (préhistorienne, université de Toulouse)
  • Les chevaux-bâtons, Benjamin Bondonneau (musicien et plasticien)
  • La Vénus de Laussel, Claudine Cohen (préhistorienne EHESS et EPHE)
  • La Grande Beune de Pierre Michon, Agnès Castiglione (Université de St-Etienne)

3-Commarque, vigie fantastique

  • La Castrum de Commarque, Gilles Séraphin (architecte) et Romain Bondonneau
  • Commarque après l'Apocalypse nucléaire. Autour de Malevil de Robert Merle, Ariane Bourjala (professeur de Lettres, Sarlat)
  • Les Duellistes de Ridley Scott, Romain Bondonneau 


4-Connivences paysannes avec la terre et les eaux

  • Balade toponymique, Peter Nollet (spécialiste belge de la toponymie du Périgord Noir)
  • La force des eaux dans la proto-industrie du XIXè siècle : forges et moulins des Beunes, Yvon Lamy (sociologue, université de Limoges) et Romain Bondonneau
  • Les cabanes du Breuil, Christian Lassure et Jean Le Gall (spécialistes de la pierre sèche)
  • 1941 : des travailleurs indochinois dans les Beunes, Bernard Reviriego (archives départementales 24)

5-Vallées inspirées 

  • "Pour Augiéras et moi, c'était notre Amazone", Paul Placet (écrivain, ami d'Augiéras)
  • La pierre et le sacré, Romain Bondonneau
  • La géographie de l'esprit libre, Kenneth White (essayiste et poète écossais, université de la Sorbonne)
  • Vues de Commarque et de La Rhonie : gueules ouvertes et fenêtre de falaise, Florent Brousse (photographe sarladais)



Autour de La Boétie et de la Servitude Volontaire (2013)

Contributions accompagnées d’œuvres originales : 

  • Dessins de Siné, Cagnat et Tudor-Banus
  • Illustrations de l'affichiste Dugudus
  • Œuvres du plasticien Benjamin Bondonneau
  • Photographies d'Andrea Polato et de Florent Brousse
  • 96 pages grand format, tout en couleurs 
  • Tirage unique et numéroté - épuisé

CONTRIBUTIONS

Préface 

Michel Terestchenko  (philosophe, auteur de Un si fragile vernis d’humanité : banalité du mal, banalité du bien, La Découverte 2005), Profils de Justes…

1 – Postérité d'Etienne de La Boétie

  • Ce que Montaigne nous dit de La BoétieJean-Michel Delacomptée (universitaire, auteur de livres sur Montaigne et La Boétie)
  • L'histoire de l'édition du Discours de la servitude volontaire, Romain Bondonneau, (président de l’association Périgord Patrimoines) 
  • Les traductions du discours, Tommi Petteri-Lindfors (doctorant en philosophie politique, traducteur du Discours en finnois), 
  • La Boétie juge, François Colcombet (juge honoraire à la cour de Cassation, co-fondateur du Syndicat de la magistrature)


2 – Actualité et diversité de la servitude volontaire

  • La servitude volontaire dans les pays pauvres, Jean-Jacques Dethier (économiste en chef à la Banque Mondiale, professeur à Washington)
  • Pour l'Union Européenne, contre l'Union EuropéenneJacques Nikonoff (économiste, ancien président d’ATTAC)
  • La Boétie en Tunisie, Béatrice Hibou  (IEP Paris, auteur de La force de l'obéissance. Economie politique de la répression en Tunisie, éditions La Découverte en 2006)
  • La soumission au "bougisme", ou le degré zéro de la "religion du Progrès"Pierre-André Taguieff (historien des idées)
  • Dans la Grèce en crise : la figure de l'indigné-résistant permanent comme incarnation de la servitude volontaireAndreas Pantazopoulos (universitaire de Thessalonique) 


3– Figures de l’insoumission

  • Témoignage de résistance : du maquis à La BoétieRoger Nouvel (ancien résistant au Corps franc Pommies et inspecteur d’académie honoraire)
  • La lutte, c'est ce qui garantit la vieMiquel Benasayag (ancien guévariste argentin, psychanalyste)
  • Des femmes libres, des rebelles et des insoumises, ou les saveurs de la libertéSéverine Auffret (philosophe, écrivaine, anime le séminaire sur les idées féministes à l’université populaire de Caen)
  • Appel à la mutinerieThierry Groussin (chargé de formation des dirigeants à la Confédération nationale du Crédit mutuel ; blogueur citoyen)
  • Gardarem Lo Contr'UnMichel Courtin (ancien animateur du combat pour le Larzac)

Collection Les Petits Guides Périgord Patrimoines



La Roque-Gageac (2007) 

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2000 tirages - épuisé 

Il est des villages qui deviennent des mythes. La Roque-Gageac est de ceux-là. Malgré une histoire tourmentée, il émane du petit bourg une douce harmonie avec ses anciennes maisons qui se pressent entre la falaise et les flots de la Dordogne. Rien à retrancher, ni à ajouter : la perfection de la composition, sertie dans un bel écrin de végétation, ne cesse d’attirer et d’émouvoir. Si La Roque-Gageac rappelle l’imagerie du petit village médiéval, tirée d’un livre de contes, ce n’est pas qu’une évocation nostalgique d’une époque révolue où les hommes et la nature auraient su faire bon ménage. C’est aujourd’hui un bourg vivant, fier de son passé, de ses grands hommes et de sa beauté singulière. Pour le visiteur, parcourir ses authentiques ruelles inspire l’étrange certitude que l’on devrait un jour y revenir. Pour peut-être même y vivre. Avec ce petit guide, laissez-vous désormais envahir par la magie de notre petit bout d’Eden.




Beynac-et-Cazenac (2008)

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2000 tirages - 5€

Aucun site n’exprime mieux, et à lui seul, toute la beauté envoûtante du Périgord noir. Beynac apparaît comme un incroyable jaillissement de pierre où se mêlent harmonieusement les créations de la nature et celles des hommes. Blotti sous la haute falaise blonde, protégé par le plus beau château fort de Dordogne, le village profite aussi de la présence bienveillante de la Dordogne. Parce que Beynac est aussi un don du fleuve qui a toujours su féconder la plaine, alimenter son petit port de commerce, enrichir la table ou les caisses des seigneurs avec pêcheries et péages… Des tumultes du passé, Beynac n’en conserve aujourd’hui que les traces qui évoquent l’intensité de la vie de ses habitants. Les artistes qui s’y sont installés, comme Paul Eluard, ne se sont pas trompés : il émerge d’ici un rare sentiment d’éternité. Nous vous invitons à le partager.



Itinéraires Protestants (2009) 

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2000 tirages - 6€

À partir de 1535, un vaste pays protestant se constitue dans notre région. Il recouvre en partie le Périgord, la Guyenne et le Haut-Agenais. Appuyés sur les villes de Bergerac, Castillon, Mussidan, Eymet, Saint-Foy-La-Grande et Lalinde, sur de nombreux châteaux dont Beynac et Monbazillac, les protestants impriment une forte marque historique, encore très visible aujourd’hui. Découvrez cette histoire humaine passionnante, des guerres de Religion jusqu’à nos jours. Parcourez les 23 itinéraires de ce noble pays sur les traces d’Henri de Navarre, Bernard Palissy, Montaigne, Elisée Reclus, Eugène Le Roy, Paul Broca ou encore Samuel Pozzi. Suivez le chemin d’un protestantisme bien vivant en 2009.



Vézac (2009)

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 1000 tirages - 5€

Sans bourg, la discrète commune de Vézac semble presque invisible. Et pourtant, nulle autre n’est mieux située, en plein cœur du « Triangle d’or » du Périgord Noir. Mitoyenne avec Beynac, La Roque-Gageac et Sarlat, elle offre aussi de belles perspectives sur les châteaux de Castelnaud et Fayrac. Les hautes falaises apportent une certaine majesté au paysage aimable de la vallée de la Dordogne. Dans ce cadre idyllique, Vézac compte aussi une grotte préhistorique ornée, une église romane, plusieurs manoirs et, ultime joyau, les jardins suspendus de Marqueyssac. Ce sont enfin les témoignages émouvants de ses empreintes paysannes (cabanes, moulins, murets, toponymes) que nous vous invitons à découvrir.




Guide Nature du Périgord Noir (2011)

4500 exemplaires distribués gratuitement à tous les enfants du territoire.

Dans notre petit pays du Périgord Noir, on traverse chaque jour les mêmes paysages composés de ruisseaux et de champs cultivés, de falaises ou de forêts. Mais a-t-on pris le temps de vraiment détailler toutes les formes de vie autour de nous ? Que sait-on de leur organisation, de leur coopération ou de leur concurrence ? Ce petit guide invite à lever les yeux vers le haut des arbres, à tendre l’oreille ou même à chercher les petites bestioles cachées sous les feuilles. Il s’agit d’éveiller notre curiosité, d’apprendre à mieux regarder cette nature si précieuse autour de nous. Elle deviendra plus intéressante… plus belle encore.




Carsac-Aillac (2011)

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2000 tirages - 5€

Commune limitrophe de Sarlat, Carsac-Aillac impressionne par son dynamisme démographique, économique et commercial. Pourtant, située à la confluence de l’Enea et de la majestueuse Dordogne, notre village s’avère aussi remarquable par la qualité de ses paysages et par la diversité de son patrimoine historique. Vestiges préhistoriques et gallo-romains, édifices d’un Moyen Âge guerrier et pieux à la fois, manoirs de la Renaissance ou du Grand Siècle, Carsac-Aillac mérite une visite prolongée. À qui veut prendre le temps, les curiosités sont nombreuses : la rivière et sa couasne à Aillac, les jardins d’eau à la beauté ensorcelante et, ultime joyau, l’église romane de Carsac. Enfin, collines et petites vallées laissent parfois deviner les traces émouvantes de la vie paysanne d’autrefois : pigeonniers, lavoirs, moulins et cabanes de pierres sèches. À pied, en canoë ou à bicyclette, nous vous invitons à partager la douce magie de Carsac-Aillac




La Boétie et Sarlat (2012)

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2000 tirages - 7€

Icône Renaissance du vieux Sarlat, la maison natale d’Etienne de La Boétie évoque l’âge d’or d’une petite cité périgourdine qui vivait alors à l’heure italienne. L’éblouissement unanime pour les ornementations de sa belle façade ne doit pourtant pas nous dissimuler ce qui a fondé la célébrité de son occupant. Rédigé par ce jeune érudit il y a plus de 450 ans, le Discours de la servitude volontaire suscita l’admiration inquiète de son ami Montaigne et stimula - jusqu’à aujourd’hui - la pensée et l’action de nombreux combattants de la liberté. C’est un petit voyage à travers l’histoire et l’architecture de Sarlat, la vie et l’œuvre de La Boétie que nous vous invitons à partager. Ici, les vieilles pierres comme les hommes veulent rester debout…



Fénélon (2015)

  • Exemplaire bilingue illustré - 36 pages
  • 2200 tirages - 5€

Issu d’une vieille famille périgourdine, François Salignac de la Mothe-Fénelon grandit dans son château natal de Sainte-Mondane. Il gravit avec succès tous les échelons de la hiérarchie ecclésiastique jusqu’à sa nomination à l’archevêché de Cambrai. Précepteur du fils du dauphin, ami puis adversaire de Bossuet, auteur d’une œuvre impressionnante, Fénelon marque en profondeur son époque. Son fameux Télémaque connaît une vraie gloire, au point que les petits Français y apprennent à lire jusqu’à la fin du XIXe siècle ! Admirés par Rousseau ou Robespierre, imités par Chateaubriand ou Aragon, les écrits de Fénelon inspirèrent également Mozart pour un de ses opéras. Il meurt en 1715, quelques mois avant Louis XIV…qui l’avait disgracié. Son château ouvert à la visite est aujourd’hui l’une des merveilles architecturales du Périgord Noir.